Catégories

Auteurs

Publiez votre livre !
City Blues Agrandir

City Blues

Auteur: Jean-Marie DUMARQUEZ

Ajouter au panier

Téléchargement


La violence des cités transpire dans sa musique. De la techno au rap, elle exprime le mal-être d’une jeunesse en quête de repères, et s’assourdit au tempo d’un blues qui trahit la souffrance de cette poursuite chimérique… City Music, un monde qui se déchire aux accents métalliques des sons électroniques !

Issu de cet univers complexe, un looser désabusé vivant d’expédients, sans âge et sans nom, traîne ainsi son spleen entre la Ville et la Cité, entre la vie et la mort. Aux limites de l’illettrisme, il ne maîtrise ni l’imparfait du subjonctif ni le jargon de salon, mais il écoute du Beethoven en se plongeant avec ravissement dans la lecture des dictionnaires qu’il collectionne.

Confronté au grand banditisme dans une histoire qui le dépasse et qui constituera pour lui un révélateur, il rit, il pleure, il aime, il vit… et, d’une certaine façon, meurt au rythme d’une équipée sauvage…

Les brumes de l’enfance guident ses pas sur les chemins de traverse d’un parcours sans avenir.

Saura-t-il trouver sa voie ?

Extrait :

...Au hasard de ma progression, je ne rencontre que quelques camés venus prendre leur shoot dans l’ombre complice. Un visage émacié se dessine, çà et là, dans la lumière falote d’une bougie, puis disparaît derrière l’éclat de la cuillère où bouillonne la mixture brunâtre. La seringue qui a maintes fois servi pique les chairs bleuies d’un bras trop maigre, le tremblement du corps s’arrête net, le regard halluciné se fixe avant de se retourner vers un ailleurs improbable, des soupirs de plaisir éclosent parfois... C’est la grand-messe de la défonce. Son gourou, c’est la poudre...

Je n’ai pas de compassion pour tous ces paumés à la dérive. Je ne peux rien pour eux, même si je les comprends mieux que personne. Si je ne me pique plus depuis longtemps, je suis toujours de leur clan. La défonce, on n’en sort jamais vraiment. On fait seulement semblant, juste parce qu’on a décidé de ne plus s’injecter cette saloperie, mais ça ne change pas le fond des choses. Avec ou sans dope, t’es toujours seul...

  • Auteur(s) Jean-Marie Dumarquez
  • Catégorie Romain noir
  • Année 2012