Catégories

Auteurs

Publiez votre livre !

Téléchargement

Télécharger sur Amazon

Le narrateur, Autolycos, émerge de son inconscience : blessé et malade, il découvre qu’il est prisonnier des Amazones !… Les souvenirs lui reviennent…

Il comptait au nombre des compagnons du héros grec, Héraclès. Ce dernier, pour accomplir le neuvième de ses travaux, devait se procurer la ceinture de la reine des Amazones, Hippolyté. Il s'est rendu sur les rives du Thermodon, où vivent ces guerrières. Il est parvenu à obtenir la faveur sollicitée en échange d'armes de qualité.

Alors que l'ambiance était plutôt joviale, de nouvelles Amazones sont arrivées sur le lieu et, sans raison apparente, ont attaqué le groupe d'hommes. Dans cet assaut brutal, Autolycos, frappé à la tête, a perdu connaissance.

… Contre toute attente, il est soigné par une jeune Amazone, Rhodia, qui ne lui manifeste guère d'hostilité, contrairement à sa soeur, Thémisto, l'archétype de l'Amazone : méprisante, ne jurant que par sa haine des hommes. Autolycos comprend que son sort est hasardeux : la reine Hippolyté a péri dans le combat, et ses sujettes nourrissent un inflexible désir de vengeance.

Les funérailles de la reine et des autres Amazones tuées donnent lieu à une grande cérémonie à laquelle les prisonniers sont « conviés », comme acteurs ou spectateurs. Ils sont exécutés, dans des conditions atroces, ou voués (des « bêtes de somme ») à des tâches matérielles éprouvantes leur laissant peu de chances de survivre longtemps.

Une  exhibition publique soumet la dignité des survivants à rude épreuve. De cette épreuve malséante, deux d'entre eux, dont le narrateur, sortent vainqueurs, « élus » par les Amazones… Pour quelle tâche, plus dégradante encore ?